Pensez quelques instants à toutes ces petites habitudes du fumeur qui allume sa cigarette avec le café, ou après le repas, ou dans la rue, en soirée… Pensez à toutes ces cigarettes fumées souvent par automatisme, par habitude, parfois presque de façon inconsciente…

Cela signifie simplement que la dépendance n’est pas que physiologique, mais également psychologique !

Vos précédentes tentatives d’arrêt du tabac ont échouées ? Vous avez essayé les traitements, les patchs, la vape avec une cigarette électronique sans nicotine… Et pourtant, même si vous avez réussi à arrêter de fumer un temps, à chaque arrêt vous avez recommencé ?

Prenez conscience que chaque arrêt est une réussite, car il vous montre que vous savez déjà arrêter de fumer ! Il vous reste juste à couper le lien de la dépendance psychologique qui vous fait croire que le plus dur est de ne pas recommencer mais en réalité le plus simple est de continuer d’arrêter…